Rechercher
  • Romain Pascal Romancier

Le sang des vierges - extrait issu du chapitre 4

Mis à jour : avr. 2

– Ça dérange le gendarme qui sommeille en toi si je me roule un joint ? questionna-t-elle mutine.

– Mes prérogatives d'officier de police judiciaire ne s'appliquent pas sur cette terrasse, répondit-il du tac au tac. Et puis tu es chez toi, chère amie ! A ta guise donc !

Durant quelques minutes, il la regarda préparer consciencieusement sa cigarette.

– Pour ta gouverne, c'est le prof du rez-de-chaussée, un gars de Sidney, qui se charge de la culture dans une des caves de l'immeuble. C'est lui qui m'a montré comment faire. J'ai dû attendre d'arriver à 45 piges pour tirer pour la première fois sur un joint, tu y crois à ça ? Je me fais ma petite crise de la quarantaine ! Enfin, je dis ça, je dis rien, lui dit-elle, toujours appliquée à rouler sa cigarette.

Il lui sourit.

– Je ne sais pas si tu as suivi, mais Israël vient de dépénaliser en mars dernier la consommation du cannabis. Si tu fumes en public, tu n'encours plus qu'une simple amende. Enfin, tout de même corsée l'amende, continua Ayala. Tu imagines aisément que dans cette société complètement clivée, les débats ont été houleux à la Knesset.

Elle se retourna pour allumer son joint et protéger

de la brise la flamme de l'allumette qu'elle venait de craquer. La quadragénaire tira une longue bouffée et l'odeur caractéristique se répandit autour d'elle.

– Tu veux une taffe ? interrogea-t-elle sérieusement.

Thierry contempla une fois encore Ayala en secouant la tête en signe de dénégation.

– Je sais que ton esprit rebelle goûterait avec délectation la vue d'un gendarme s'adonnant à ça. Mais désolé, ça reste pour moi un acte répréhensible. Je vais donc te décevoir !

– Pas drôle le flic ! répliqua Ayala goguenarde.

Il soupira.

Pass pass le oinj, pass pass le oinj

Y a du monde sur la corde à linge

Pass pass le oinj, ... chantonna, provocante, Ayala en reprenant les paroles d'un emblématique titre du milieu des années 90 du groupe de rap NTM.

76 vues

Posts récents

Voir tout

Le sang des vierges - 2nd extrait

« L'homme s'approcha doucement. La femme avec qui il allait passer l'après-midi était là. Allongée. Immobile. Offerte. Une boucle de longs cheveux avait glissé et pendait du bord du lit. Elle ne porta

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2019 par Romain PASCAL - Créé avec Wix.com